La compagnie

 

Bandeau site

C’est d’un atelier informel sur Cergy-Pontoise que naît la compagnie Trafic de styles il y a vingt ans. Sébastien Lefrançois tente d’y animer le territoire en partant de ses connaissances pédagogiques acquises en 17 ans de pratique du patinage artistique. Seulement voilà, la plupart des jeunes qui fréquentent cet atelier veulent pratiquer la danse Hip Hop. Il fallut donc pour que la rencontre s’effectue, que ces deux univers coopèrent. Un groupe de danseurs plus obstinés se distinguera de cette aventure singulière. Ils partiront créer un premier spectacle Tana-Cergy à Madagascar dirigé par Vincent Colin (à l’époque metteur en scène et directeur de la scène Nationale de Cergy-Pontoise).

Riches de cette expérience, ils créeront dans la foulée un deuxième objet : Squatt’age de façon autonome cette fois, c’est à partir de cette création que Sébastien Lefrançois s’essaie à l’écriture et prendra définitivement la direction artistique de la compagnie.

Le groupe se renouvellera au fil du temps et des projets chorégraphiques, La compagnie entrera en résidence dans différentes villes de la banlieue Parisienne telles que Epinay-sur-Seine, Aulnay-sous-Bois, Suresnes (en lien avec le festival Suresnes Cité Danse), Fosses, Vitry-sur-Seine et Saint-Ouen. Ils créeront une vingtaine de pièces dont certaines resteront au répertoire de la compagnie comme Attention Travaux solo burlesque interprété par Sébastien Lefrancois, Le poids du ciel ( danse- cirque), Roméos et Juliettes, Obstacles et Le fil (pièces écrites pour la rue), Faites la place d’après les événements de PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois en mars 2013 et tout dernièrement Glace!

En 2016 la compagnie tentera une aventure insolite qui s’inscrit dans un nouveau processus de travail, en commençant par s’installer en ruralité dans un lieu singulier : La ferme du Grand Béon. Le temps d’une saison elle changera totalement de paradigme et mettra en cohérence directe ses expérimentations et son travail de création sur un territoire en carence de propositions culturelles. Elle y accueillera notamment le collectif Archipel Méditerrannées en résidence, d’où naitra les prémices de la création d’une petite forme danse/théâtre avec 5 artistes tunisiens Corps en désordre fruit de cette collaboration.

En 2017, pour continuer sur l’élan de son implantation en Nord Bourgogne, la compagnie est en résidence au théâtre municipal de Sens et mène sur le territoire, toute une série d’actions artistiques en lien avec la création d’un nouveau solo « 1 millimètre au-dessus du sol…jusqu’aux nuages » en collaboration avec Yaman Okur. La Première y aura lieu le 2 Mars 2018, affaire à suivre !