En cours de création

1 millimètre au-dessus du sol… jusqu’aux nuages. En cours de création

Cette création est le fruit d’une retrouvaille, celle de Sebastien Lefrançois et Yaman Okur.

La première fois qu’ils se sont rencontrés, c’était à Cergy dans les années 80. À la marge, avec d’autres, l’air de rien, ils ont dansé. Au fur et à mesure, au gré de leurs interactions, de leurs envies, leurs champs d’investigation se sont élargis et la danse a pris une place toujours plus importante, centrale.

Plus ou moins structurées, leurs expérimentations collectives ont pris forme et elles ont été fondatrices.

Sébastien a créé Trafic de Styles et a poursuivi ses expérimentations chorégraphiques au sein de sa propre compagnie. Yaman, danseur et chorégraphe, a multiplié les expériences dans diverses propositions toujours dans l’exigence, développant un style très personnel.

Aujourd’hui, ils travaillent ensemble à raconter le cheminement de Yaman en revenant sur ses prémices, ses tangentes prises, ses échecs et son incapacité à rentrer dans les rangs d’une société qui lui semble très éloignée de ses rêves. Yaman et Sébastien chorégraphient et dansent ce qu’ils partagent, l’apprentissage à la marge, dans la désobéissance des corps et l’établissement de codes nouveaux.

Première préfiguration du projet – représentation d’une étape de travail en mars 2016 à la Ferme du grand béon :

:

 

Corps en désordre – en cours de création – Dans le cadre du projet Archipel Méditerrannées

Archipel Méditerrannées est une action au long cours, fruit d’un travail partagé avec l’auteur Gérard Astor, l’universitaire Adel Habbassi, les metteurs en scène Nicolas Hocquenghem et Cyrine Gannoun, les chorégraphes Dominique Rebaud et Sébastien Lefrançois, l’Institut Supérieur d’Art Dramatique de Tunis, l’association Convergences et de nombreux partenaires associés.

Trafic de styles a mené plusieurs stages de création avec des danseurs tunisiens, en Tunisie et en France.